Pourquoi certain joueurs n’ont pas eu leurs chance au PSG ?

11 janvier 2018

Non classé

Il est difficile de comprendre tous les tenants et les aboutissants qui amènent un coach à faire un choix plutôt qu’un autre. Néanmoins, vue de l’extérieur, certains joueurs semblent avoir obtenu facilement les faveurs du coach, là où d’autres ne se voient clairement pas offrir de réelle chance au sein du club de la capitale.

Néanmoins, si l’on regarde simplement les qualités intrinsèques d’un joueur, notre analyse nous amène à nous questionner sur la mise à l’écart de certains joueurs comme Lucas ou Ben Arfa quand d’autres continuent d’avoir la confiance du coach alors qu’ils enchainent les prestations de faible qualité, voir médiocres.

HBABen Arfa : recruté à l’été 2016, on comprend très rapidement qu’il n’entre pas dans les plans du nouveau coach Emery et très vite on s’interroge sur les choix de recrutement du PSG. Pourquoi faire venir un joueur si on ne le veut pas !  On peut alors se demander si le PSG ne va pas faire de Ben Arfa, son cas « Doria ».

Ben Arfa est un joueur pétri de talent qui a souvent eu du mal à l’exprimer dans la régularité mais il sort d’une très belle saison avec Nice et souhaite certainement briller dans le club de sa région. On attend d’Emery qu’il lui donne au moins sa chance comme à n’importe quel autre joueur. Il n’en sera rien … Ben Arfa est rapidement mis de côté par son entraineur et lorsqu’il lui donne du temps de jeu, Ben Arfa joue les bouches trous et change régulièrement de poste ou ne joue que quelques minutes lorsque le match est acquis et que le reste de l’équipe ne cherche plus à enfoncer le clou mais attend tranquillement la fin du match. La suite on la connait … Un pur gâchis ! Et je ne peux m’empêcher de me dire qu’un Ben Arfa associé à des Neymar et MBappé aurait mis le feu au Parc des Princes. Mais il faut croire qu’il n’y a que nous à « Mond2foot » qui rêvions de cela !

Aux yeux de bons nombre d’observateurs et de l’encadrement du PSG, le « Cas Ben Arfa » semble indéfendable ! La situation d’un Ben Arfa était-elle à ce point indéfendable comparée à celle d’un Serge Aurier ? En tout cas du point de vue du public, Ben Arfa n’aura jamais terni l’image du PSG …

LM1Lucas : Qui n’aime pas Lucas ? A part Unay Emery ! Après le cas Ben Arfa, voici le cas Lucas, un joueur toujours souriant qui faisait pétiller les victoire du PSG ! « Champion mon frère… » ces mots de Lucas Moura qui ont fait vibré tout un stade seront certainement bien loin du PSG …

Chez Mond2foot, on a souvent pensé que Lucas est un joueur parfois nonchalant, qu’il peut être aussi inefficace par moment sur le terrain et surtout qu’il manque de régularité. Oui mais comme pour tout joueur à haut niveau il faut lui accorder la patience que l’on accorde à d’autres ! Pourquoi Lucas n’a-t-il pas droit aux mêmes faveurs que Di Maria ?

LM2Tout le monde sait de quoi Lucas est capable justement lorsqu’il est en confiance et qu’il enchaîne les matchs … Souvenez-vous ce 02/03/2014, Lucas joue avec le N°29, PSG – OM, Lucas est le meilleur joueur du match et personne ici à Mond2foot n’a oublié sa chevauchée fantastique qui est malheureusement enlevée sur la ligne de but par un défenseur adverse !

Au PSG, certains joueurs ont des passes-droits et il semble malheureusement que ces passes droits soient liés au prix d’achat du joueur … Lucas n’a semble-t-il pas coûté assez cher au PSG comparé à un Di Maria ou à un Pastore !

Unai Emery, un coach incompris ? Par nous, en tout cas OUI ! La preuve cette semaine en Coupe de France contre Rennes, Thiago Motta, revient de blessure mais Emery décide de le faire entrer. En 5 minutes Thiago Motta aura réussi à provoquer un coup-franc, un pénalty et sortir sur blessure ! Unai Emery n’a t-il pas été trop pressé de relancer Thiago Motta qui est, on le sait depuis le début de saison sujet aux blessures comme tout joueur de 35 ans … Il aurait certainement été plus judicieux de prendre plus de temps avec Thiago Motta.

Voilà pourquoi aujourd’hui on se pose certaines questions, sur la qualité de management d’Unai Emery, ses choix, et clairement sa faculté à changer quelque choses dans un match ! On l’a vu face au Bayern, incapable de changer quoique ce soit pour modifier la physionomie d’un match et donner une chance à son équipe de renverser la tendance. Avec Emery soit le match se passe bien et ça roule soit les choses se passent mal et on sait d’avance que le PSG n’aura pas les cartes en mains pour changer la tournure d’un match compliqué. Forcément la double confrontation contre le Real Madrid dans un mois nous fait d’ores et déjà trembler.Emery

Lors de ces conférences de presse lorsqu’un joueur comme Di Maria qui a les faveurs de son coach enchaînent les prestations médiocres, Emery demande aux journalistes (et donc aux supporters) de la patience, et explique qu’il a confiance en son joueur que ça va venir et que pour ça il faut qu’il ,continue à jouer … Si l’on comprend facilement ce discours de coach qui n’est pas totalement faux, on se demande aisément pourquoi des Lucas, Ben Arfa, Trapp, n’ont eux pas le droit à cette même confiance et à la patience de leur coach. Tous ces joueurs sont pétris de qualités et auraient mérité d’avoir le soutien du staff du PSG.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

PARIONS SOCCER |
Les archives de toutesenselle |
Fredbullot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bad Club Mensois
| Run qui peut au Bignon
| Rallyedelafrance